L’Orée des Légendes 2016

L’Orée des Légendes est un festival médiéval fantastique se déroulant à Monthermé dans les Ardennes. C’est un évènement qui a lieu tous les deux ans, cette année les 2 et 3 avril, prenant la suite du Printemps des Légendes.

L'affiche du festival par Oliver Villoingt

Une des affiches du festival par Oliver Villoingt

Après environ 3 heures de route, je suis enfin arrivé sur les lieux avec un temps mitigé. Un peu de recherche – parce qu’évidemment je n’avais pas regardé exactement où il était – je suis arrivé au festival à côté du terrain de tennis (allée de Méhul).

Comme d’habitude, un aperçu de quelques exposants – des visages connus et des découvertes :

Le Rat à la Plume

DSC07475Jim Colorex

DSC07485

Territoire Sombre

DSC07494Olivier Bernard est un illustrateur qui « affectionne particulièrement la technique mixte, mélange d’aquarelle, de pastel, d’encre et d’acrylique » – oui, j’ai honteusement recopié sa description. Que dire à part que j’aime beaucoup ? Sa page Facebook.

DSC07497Antera propose des peintures acryliques et huile sur toile d’inspiration heroïc fantasy. Si ses créations respirent la mélancolie, Antera est plutôt joviale. Son site.

DSC07503Godo et Laurent Peyronnet

DSC07506Paul Bonner, un auguste illustrateur qui a travaillé pour Games Workshop, Rackham ou Wizards of the Coast. Ses dessins me rappelle beaucoup certaines couvertures des livres de Terry Pratchett, avec ce côté « joufflu » des personnages.

DSC07508Les 3 exposants suivants font partis de l’association La Tuatha de Broceliande, une association d’artistes et d’artisans venant du territoire de Brocéliande… et d’ailleurs. Sur Facebook.

DSC07512Gwenaël de Montfaucon, l’artefacteur de peaux. Je connais un certain nombre d’artisans du cuir, mais Gwenaël ne ressemble à aucun autre. J’avais déjà vu certaines de ces créations sans l’avoir jamais rencontré. Il a une façon de travailler très particulière, se basant plutôt sur le « soit » du client, plutôt que sur le « veut ». C’est un peu obscur dit comme ça, mais l’artefacteur fait en fonction de ce que vous êtes et pas seulement de ce que vous voulez. Le résultat ? Des tenues et objets pour votre corps mais aussi et surtout pour votre âme. Un passionné et d’excellent conseil.

DSC07695Yoann Lossel est un peintre et dessinateur mais qui à la particularité de travailler au graphite et à la feuille d’or. Ce « détail » apporte non seulement une profondeur particulière mais aussi une certaine « interactivité » grâce à la réflexion de la lumière. Sombre et flamboyant. Son portfolio.

DSC07524Adeline Martin travaille principalement avec du graphite, mais ses créations m’ayant le plus marquées sont celles où la broderie se mélange au dessin. Ces broderies apporte relief et vie, mettant en valeur des détails qu’on pourrait ne pas remarquer. Il y a beaucoup de tristesse dans ses créations, pour autant Adeline ne l’est pas du tout. Son site.

Aucun schtroumpf n'a été blessé suite à cette photo.

Aucun schtroumpf n’a été blessé suite à cette photo.

Les Elfémères

DSC07538Les Créateurs de Mondes, comme leur nom l’indique, créent des mondes – ou plus précisément des ambiances d’intérieur. Mobilier, Art de la table, Décoration, Costumes et Textile, art graphique… Tout pour faire un monde ! Le site.

DSC07544Resinwood

DSC07553MatPaint

DSC07551Atelier demi lune
DSC07740Zaloo Créations

DSC07741 Freaky Boutique

DSC07584

Ciloo Ti’Bijoo

DSC07703Natacha Bailly

DSC07668Mathieu Coudray

DSC07689Atelier Terra Nostra

DSC07774Cortax Cuir

DSC07589Mon avis sur le festival :

Malgré l’historique de festival à Monthermé, c’était mon premier dans le coin – et la première édition de « L’Orée des Légendes ». L’évènement est complètement maîtrisé puisqu’il s’agit d’une bonne partie de l’équipe du « Printemps des Légendes » qui était à l’organisation, l’expérience était déjà bien capitalisée.

Le festival s’est déployé sur 3 endroits :

– Le gymnase où ont pouvait trouver principalement des illustrateurs, auteurs, éditeurs ainsi que quelques artisans et une petite scène sans oublier une réplique du Trône de Fer par Nicolas Fournelle.

– La rue Méhul puis la rue Remacle de Lissoir, avec différents artisans.

– L’extérieur de l’Abbaye, où on trouvait encore d’autres artisans ainsi qu’un camps viking de la compagnie Midgarfolkar.

DSC07593On a pu voir déambuler Arfhëll Lutin, regarder les jongleries de Mao Dez et assister à des supers concerts.

DSC07638DSC07564Prima Nocta

Prima Nocta, avec un membre en moins perdu dans la foule

Prima Nocta, avec un membre en moins perdu dans la foule

Acus Vacuum

DSC07719Et à des Contes et Légendes de Tortequesne et Bavar

DSC07808Les exposants étaient nombreux, variés et de qualité, le public à semblé au rendez-vous. Beaucoup de personnes costumées et surtout un environnement totalement adapté. Les Ardennes ont un côté mystique mettant parfaitement dans l’ambiance et les forêts de conifères alentours ajoutent au fantastique de l’évènement, ce qui aurait été génial si il avait eu lieu plus en forêt. Mais ce genre d’organisation est difficile à mettre en place et implique de nombreuses contraintes.

DSC07597Un autre point assez récurrent dans les « petits » festivals, c’est le manque de visibilité aux alentours : pas d’affiches vues hors de Monthermé, pas de communications dans les villes à proximité (rien vu à Charleville-Mézières). C’est certes un coût supplémentaire mais trouver des sponsors – il me semble qu’il y’a en avait déjà certains – permettrait d’amortir ces dépenses.

DSC07470Dernière chose qu’il manque souvent, c’est la nourriture médiévale. Le médiéval c’est souvent synonyme de ripailles, du moins c’est comme ça que je le vois, et un petit cochon de lait à la broche avec des pomme de terre ou un petit ragoût de mouton avec des fèves aurait été une merveilleuse idée. Cela amène peut-être d’autres contraintes sanitaires mais c’est un point qui me semble bon a étudier.

DSC07828Pour conclure, L’Orée des Légendes semble un digne successeur du Printemps qui a de beaux jours devant lui ! J’y serais sans doute à la prochaine édition.

DSC07536L’album de photos sur Facebook.

2 réflexions au sujet de « L’Orée des Légendes 2016 »

  1. ouf!!!! je me demandais pourquoi ?rien dans l’ARDENAIS !!!! pas de commentaires ! pas de photos !! enfin le calme plat:::::: moi qui suis toujours présente sur les lieux (car je suis employée de la commune !!!! (etats des lieux me pipi ect!!!!!!) sauf que cette année je suis partie subire une opération le dimanche à 14h donc quand mon époux m apportez le journal j etais decue mais là tres contente de voir ces photos !!je n ai jamais ratée un seul festival depuis sa premiere edition un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.