Cidre & Dragon 2014

Après 2 ans d’attente, c’est le retour de Cidre & Dragon, festival Médiéval-Fantastique et Steampunk.

Affiche_C&D_2014Toujours organisé par l’association Raid Tolkien, à Merville-Franceville-Plage dans le Calvados.
Des artisans, des activités et des animations durant ces deux jours, avec concert le samedi soir, cette année Corvus Corax, Hevisaurus et Oubéret.

Mais avant ça, l’instant gastronomie !

La MoulerieLa Moulerie est un hôtel/bar/restaurant en face du Casino de Ouistreham, à une centaine de mètre de la mer. Comme son nom l’indique leurs spécialités sont surtout faîtes de moules, poissons et fruits de mer. L’accueil y est cordial (peut être un peu trop) mais la nourriture y est excellente ! Pour un menu à 18,90 €, j’ai eu le droit à une assiette de fruit de mer en entrée (accompagné d’une vinaigrette et mayonnaise maison), des moules sauce camembère et un flan noix de coco avec sa sauce chocolat maison. Miam, miam et encore miam. Pour le coup, les galettes au Goéland, les moules à la Moulerie !!

Le festival maintenant !

Arrivé vers 11h sur les lieux, j’ai retrouvé mes amis de Cortax Cuir à l’entrée. L’étal comme les produits ont bien évolués : plus complexes, encore plus beaux. Le succès, toujours présent, fait qu’il est difficile de circuler dans le stand, mais on y est toujours chaleureusement accueillis. Le temps de discuter et de faire une commande de fourreau pour mon couteau forgé et me voilà reparti.

CortaxEchoppe

La foule se masse à l’extérieur …

Cortax Echoppe

… à l’intérieur aussi !

Un peu plus loin, je retrouve Belfeuil et son stand haut en couleur (j’ai entendu dire « Festival de Cannes »… bon, ok c’était moi…). Belfeuil à choisit de s’éloigner du côté celtique pour se rapprocher du fantastique dans ces créations. Même si certaines de ses nouvelles œuvres me touchent moins, elles restent d’une qualité exceptionnelle, invitant à se perdre en les regardant.

Belfeuil

Non, ce n’est pas le vigile à droite.

Belfeuil 2

Qu’il est beau ce présentoir !

Continuant ma ballade, entre divers échoppes (de cuir et de vêtements principalement), je remarque un petit étalage de bijoux. Faenor créé des bijoux en argent massif, des bagues aux fibules en passant par des pendentif. En plus d’être très sympa, Gus est aussi érudit, n’hésitant pas à raconter l’histoire de tel ou tel objet (j’ai d’ailleurs été étonné de l’histoire de la fibule).

Fi De FaenorFi de Faenor 2Au détour d’un carrefour, je tombe sur l’échoppe de Ciloo et d’Argothe, respectivement créatrice de bijoux et costumière (mais pas que…), rencontrées lors des Fééries du Bocage à Voulx, flanquée du Rat à la Plume. Toujours de bonne compagnie, un futur projet avec Argothe se prépare.

CilooArgotheSur le chemin des camps où se trouve les troupes, je me suis arrêté à l’échoppe d’un artisan distillateur. Awen Nature distille ses propres spiritueux à base de plante. Pour avoir fait la dégustation de ses produits, (absinthes et spiritueux à la vanille, verveine, etc…) et ce même si il n’y avait pas de glaçon (comment ça j’insiste ?), c’était une très bonne découverte ! Son site.

Awen Nature

Les ravages de l’alcool…

Awen 2En face des camps, j’ai trouvé l’Atelier des Chimères, joaillerie et ciselage. Encore et toujours accueilli les bras ouverts ! Un passage obligatoire pour dire bonjour, discuter et aussi pour se réapprovisionner en Coulindrum.

Atelier des Chimère

Honte à moi, j’ai oublié la photo…

Juste avant de partir, j’ai pu faire un coucou à l’Atelier Skald, qui exposaient leurs splendides créations. En effet, ils se sont recentrés sur leur activité de lutherie; dommage j’aimais bien leur activité annexe (phytothérapie et objets nordiques).
Atelier Skald 1Atelier Skald 2Un petit bilan de cette 5e édition de Cidre et Dragon, ma deuxième :

Malheureusement, c’est une grande déception pour moi. Ayant eu un plus qu’excellent souvenir de la précédente édition, je m’attendais à être de nouveau émerveillé. Il n’en à rien été. Je ne sais pas si il y’avait plus d’exposant, la liste n’ayant pas été communiqué (à ma connaissance), mais certains endroits me paraissait tristement vide. Entre les divers artisans, il y avait une bonne moitié de travailleur du cuir. Parfois plusieurs installés à la suite. Beaucoup d’artisans que j’avais pris plaisir à découvrir il y’a deux ans ont manqué à l’appel, volontairement ou pas (pas d’informations). Globalement, assez peu de diversité, très peu d’informations communiqués pendant le festival – j’ai failli raté l’Atelier Skald tellement c’était mal indiqué… Moi qui ai l’habitude de traîner sur mes médiévales, je suis reparti à 16h le samedi – à peine plus tard le dimanche, dommage cela m’a très certainement empêché de pleinement découvrir certains artisans. Rien à dire concernant les animations en elles-même, je n’ai pas cherché à y participer.

PanneauMalgré tout, j’ai eu la joie de revoir mes artisans favoris et de croiser des gens que j’apprécie grandement (même si je n’ai pas pu beaucoup leur parler et que j’en ai manqué certains). Ce n’est pas seulement le côté « fun » mais le côté humain, qui fait que j’apprécie tant ces fêtes médiévales !

DSC02811bJe n’évoquerais que très succinctement les problèmes de l’organisation et le manque de volonté de la Mairie d’aider ces derniers – l’ancienne équipe aurait démissionné à cause de ça, à un mois de l’évènement… J’ai entendu dire que le Festival allait être annualisé : je m’en réjoui, mais j’espère une meilleure préparation et une meilleure répartition des artisans pour les prochaines éditions !

DSC02809bMes acquisitions :

Une bouteille de Coulindrum chez l'Atelier des Chimères, la fibule chez Faenor, le fourreau de chez Cortax cuir et un set découverte de chez Awen

Une bouteille de Coulindrum chez l’Atelier des Chimères, la fibule chez Faenor, le fourreau de chez Cortax cuir et un set découverte de chez Awen.

Les photos sur la page Facebook.

2 réflexions sur « Cidre & Dragon 2014 »

  1. merci le compliment me va droit au coeur , bon érudit je pense pas le mériter , mais cela me fait plaisir de l’entendre , disons que je suis un cultureu foutraque avec trois doigts de mémoire et quelques magazines pour toute référence
    merci pour ton article et à bientot sur des médiévales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.