Cidre & Dragon 2012

Cidre et Dragon est un festival regroupant le Médiéval-Fantastique et le Steampunk, bien qu’à dominance Med-Fan.

Il est organisé tout les deux ans depuis 2006, le deuxième ou troisième week-end de septembre, par l’association Raid Tolkien à Merville-Franceville-Plage dans le Calvados, près de Caen.
Des conférences, activités rôlistiques, tournois de beach Trollball (un peu comme un capture the flag, sauf que là, c’est avec des épées et des boucliers en mousse.), spectacles divers et concert (payant) le samedi soir, viennent ponctuer le festival qui dure donc sur deux jours et dont l’entrée est gratuite.

Le festival a invité pour la troisième fois Le Naheulband ainsi que La Horde qui faisait la première partie du concert.

Mais bon, comme vous vous en doutez, je ne m’y suis pas directement téléporté (ce que je regrette grandement).

Nous sommes arrivés vendredi après-midi à Ouistreham où nous logions pour le week-end. Comme à chaque fois que nous venons à Ouistreham, nous avons fait un détour gastronomique à la crêperie Le Goeland. En plus d’être excellente, leur cuisine (galettes, crêpes, moules, etc…) est très abordable, moins de 35€ pour deux personnes (Galettes et Crêpes en dessert + plus la bouteille de cidre). Le service est rapide et de qualité, l’ambiance est agréable, le restaurant se situe juste en face du port.

Le Goeland, Ouistreham

Une « Royale » il me semble … Oeuf, jambon, bacon, pomme de terre et crème.

Voilà pour la petite parenthèse.

Nous sommes arrivés au festival vers 12h le samedi. Dès l’entrée, on se sent lentement glisser d’époque. La paille recouvre peu à peu le macadam et les costumes font vite leur apparition.
Les maisons normandes jouent beaucoup dans l’ambiance car elles ont une architecture très particulière qui rappelle sans aucun doute le Moyen-âge.

« Salut belle compagnie, vous m’attendiez ? »

Le débat « L’humour sert-il ou dessert-il les légendes ? » avec comme invité : Claudine GLOT, Pierre DUBOIS, John LANG et ZAZ à été très amusant et intéressant (et nous avons eu le mot de la fin avec un de mes comparse, ce qui fait toujours plaisir).

Une tête de dragon mécanisée est exposée à l’entrée du festival, juste avant les stands des divers artisans. La ville n’étant pas cloisonné, comme à Provins, le passage est agréable d’autant que, si il y’a un peu de monde, on peu se balader tranquillement.

On descend l’avenue principale, les échoppes se font nombreuses : armes forgées, travail du cuir (bourses, sacoches, etc…), beaucoup de bijoux, des accessoires divers, des objets de décorations, vêtements, travail du bois, etc… l’ambiance y est bon enfant et les artisans sont, si ce n’est avenants, toujours courtois. Certains travaux touchent par leur qualité, que ce soit au niveau du matériau mais aussi et surtout au niveau de la finition. Ils sont bien sûr, dans la grande majorité, costumés. On retrouve quelques étalages d’objets pour le GN (armes, boucliers en mousse), des grimeurs, un petit musée du médiéval, etc…
On croise aussi de grands barnums où les rôlistes sévissent, lançant hargneusement leur dés de 20 dans l’espoir d’un succès critique, ou maudissant les dieux devant leur malchance (cela dit en passant, crier « Epic Fail » en passant devant les rendent plutôt agressifs…) !! Bref ça s’amuse bien, les espaces de jeux de sociétés se remplissent, c’est très sympa.

« Ils » étaient là aussi… Les steamers… Et ils étaient beaux.

Du côté culinaire, on trouve quelques stands de spiritueux tels que le goûteux hydromel et l’incontournable hypocras (que l’on prendra le temps de goûter… comme la majorité des alcools du stand) ainsi que des préparations d’épices, des livres de recettes de l’époque, etc… On voit des cochons rôtir à la broche et les « taverniers » se démènent pour couper tout ça.

Hypocras, Saugette, Moretum et hydromel de l’autre côté… Miam !

La nourriture est bonne et on s’est mangé un petit jambon à l’os avec sa sauce au miel et son écrasé de pomme de terre délicieux, un petit grillé aux pommes pour finir le repas. Accompagné de cidre, évidemment !

Étant plus attiré par les échoppes que par les spectacles, je ne saurais quoi trop en dire. A ce que j’en ai entendu, les animations étaient très amusantes. Je déplorerais juste le manque « d’amuseurs » dans les rues : pas ou peu de troupe de musicien, jongleurs, etc …

En ce qui concerne le concert du samedi soir et bien ma foi nous avons été admirablement bien servi !
La Horde nous a joué quelques titres bien connu à leur sauce tel que Jean Petit qui Danse, I Like To Move It, le tout sur une musique folk celtique qui bougeait bien !

La Horde !
Je tâcherais de récupérer des photos de meilleure qualité bientôt.

Le Naheulband, comme à son habitude, nous a régalé de ces chansons connues de presque tous : La Marche Barbare, Le Troll Farceur, A L’Aventure Compagnon, Le Laridé du poulet (piou piou piou), etc… Toujours un immense plaisir de les voir sur scène ! (photos à venir)

Le dimanche s’est plus ou moins passé de la même manière, un nouveau tour dans les échoppes, les derniers achats… qui ont fait bobo au porte monnaie, mais qu’est-ce que je me suis fais plaisir ! Un peu plus de monde tout de même le dimanche après midi, tellement qu’on ne pouvait plus circuler correctement.

En conclusion, un super week-end comme ça faisait longtemps que je n’en n’avais pas eu, surtout qu’il a fait super beau tout le long ! Ce genre de festival est fait pour les petits comme pour les grands, l’ambiance et les gens sont agréables.

Quelques échoppes que j’ai particulièrement aimé :

Cortax Cuir : Artisan du cuir (comme son nom l’indique). Ses créations sont diverses et variées (canons d’avant bras, sacs et sacoches, masques en cuirs, livre de cuir, etc…) pour un rendu de très grande qualité. Je l’ai rencontré aux Geek Faëries d’Orleans en juin 2012. Acheté une couronne de cuir, un porte corne et un livre en cuir (la couverture s’enlève pour se remettre sur d’autres livre). Lui et son frère (qui l’aide) sont supers sympa ! De toute les échoppes d’artisans du cuir que j’ai vu, c’est ma préférée. Le site où on peut commander : Artisanya.com.

« Cortax Cuir c’est lui » – Jérôme (à droite) au sujet de son frère, Rémi.

Acquisition : Agenda avec la couverture de cuir.

La couverture du livre s’enlève et peut se mettre sur d’autres livres.

L’Atelier de Riki : L’Atelier de Riki se spécialise dans les créations en bois d’inspiration médiévale : coffres, malles, boites de plus petite taille, masses, choppes et j’en passe. Du travail toujours de très bonne facture. Attention à ceux pensant que ce ne sont « que des boites en bois », vous risqueriez une lourde Sentance… son énorme masse à deux mains. J’ai pas mal discuté avec lui, on sent une très grande passion. L’investissement émotionnel se retrouve dans ses créations qui sont fabriquées en des occasions particulières, suites à des rencontres ou des évènements. Une autre personne très sympa, j’ai hâte de le recroiser !

Riki …et Sentance, la masse.

Acquisition : coffret en bois (qu’on aperçoit ci-dessus également).

Coffret en bois, que j’ai baptisé Tristan.

Atelier Skald : L’atelier Skald (le scalde) est une lutherie proposant également de la coutellerie et ferronnerie. Sur Cidre et Dragon, les produits mis en avant étaient les lyres (simplement superbes), des objets divers (rhombes,  runes…),  ainsi que des produits de phytothérapies (Huiles de massages, sels de bains). J’ai pu rencontrer Lunaé (Audrey) passionnée des plantes et Taliesyn (Julian) le luthier, qui joue admirablement de la lyre; le forgeron, Tamos (Thomas), n’était pas présent. Encore une fois, des gens super agréables qui parlent de leur métier avec passion et prennent le temps de discuter ! Vivement la prochaine rencontre ! Le site : Atelier Skald.

Des lyres, des sels de bain, des runes, de la magie… l’Atelier Skald !

Acquision : Sels de Bain (bonus de +3 en charisme).

Le nectar de Frigg

L’Atelier de l’Hermine Blanche : Il s’agit d’un atelier de confection de vêtement historiques et fantastiques. Les vêtements peuvent être achetés ou loués. Festivals médiévaux et autres, mariages, cosplay, etc… un grand choix de costume, toujours de grande qualité à un prix abordable. Les costumes peuvent bien sûr être fait sur demande, il ne faut pas hésiter ! Une échoppe avec des costumes originaux, c’est indéniable. Le site internet.

La couturière aurait-elle un côté fée ?

Acquisition : une cape en suédine verte/grise et prune avec une fée brodée de chaque côté. (photo à venir)

Autres acquisitions :

Moretum, Saugette, Cuvée des Elfes et de l’Hydromel !

Une fibule par Brunissandre en bronze filetée d’argent.

Calligraphie par Johan (encore sous plastique)

Pour plus d’informations sur les divers artisans, leur coordonnées ou les prix de mes acquisitions, n’hésitez pas !

Sentance et moi. Empruntée seulement.

14 réflexions sur « Cidre & Dragon 2012 »

  1. Encore merci pour cette rencontre, toi et ta moitié resterai un de mes meilleurs souvenirs de cet excellent weekend. Heureux et fier de savoir que ce coffret à été renommé avec un nom…célèbre.
    A bientôt j’espère.

  2. Tu le racontes si bien… Ce festival avait l’air fort sympathique. Vas-y mollo sur les alcool médiévaux: c’est des boissons d’homme! Tout abus annule les points de charisme des sels de bain! 😉
    Pour ma part, lors de ces vacances j’ai visité Locronan et Moncontour en Bretagne, et si tu as l’occasion d’y aller un jour cela devrait te plaire d’un point de vu architectural médiéval.
    A bientôt!

  3. Autre petite idée de visite : dans mon pays d’accueil, les Forges de Paimpont au cœur de Brocéliande avec le festival « la fête du fer » (en juillet pour l’année prochaine, qui sait ?) valent le détour…

  4. Donc techniquement il y en aura une en 2014 ?

    Ça a vraiment l’air sympathique, un peu loin c’est dommage :/

    Par contre je trouve ça étrange ce mélange de médiéval et de Steampunk. Intéressant mais étrange :p

    • Oui, septembre 2014 et normalement j’y serais.
      Tout dépend où tu es mais c’est plutôt « facile » d’accès. Y’a un bus de Caen et dans le pire des cas tu as toujours des gens sympa pour t’y ramener.
      Vu l’évènement des hébergement sont à dispositions (hôtels mais aussi gîtes et auberges de jeunesse). Pour le mélange, ma foi le steampunk est plutôt discret par rapport au reste, donc ça passe. Rien à voir avec ce qu’on à pu voir pour Trolls & Légendes à Mons en Belgique. Là c’était un sacré bazar !

      Donc ça vaut vraiment le coup ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.